Toutes les deux semaines, je vais publier une courte liste de quelques articles/blogues/vidéos YouTube/livres/musique/jeux que j’ai trouvés intéressants, pour me donner l'occasion de réfléchir sur ce que j’ai trouvé d'intéressant ou de remarquable.

Sans plus tarder, lançons-nous dans quelques exemples de ce que j'ai lu entre le 4 et 18 janvier 2019!

Interview: "Angela Davis on Running from the FBI, Lessons from Prison and How Aretha Franklin Got Her Free" (À écouter en anglais sur Democracy!Now)

Ceci est actuellement une série en trois part (le lien à la première partie en haut) d'une interviewe entre la journaliste américaine Amy Goodman et la légendaire Angela Davis sur sa vie et son activisme des droits civiques. Quand j'ai vu que Angela Davis a suscité la controverse récemment dans les médias américains (...soupir), j'ai décidé de finalement écouter cet interview, qui est d'ailleurs excellent. J'écoute plus-ou-moins régulièrement Democracy!Now, souvent le fond sonore que je préfère pendant que j'accomplis des tâches dans la maison, mais je n'ai pas eu grand temps pour mes chaînes préférées pendant les vacances, donc prendre le temps de me rattraper fait toujours du bien. La deuxième partie de l'interview s'intitule "Part 2: We Owe It to People Who Came Before Us to Fight to Abolish Prisons" et la troisième: "Part 3: From 1968 to 2018: Angela Davis on Freedom Struggles Then and Now, and the Movements of the Future".

Podcast: Sandy & Nora épisode 44 — "we get angry" (À écouter en anglais sur leur site web)

Dans leur dernier épisode de 2018, les co-animatrices du podcast Sandy & Nora terminent l'année avec une discussion profonde sur la colère et sa nécessité politique. En général, je trouve le podcast de Sandy & Nora très informatif ainsi que tranchant — si vous vous trouvez avec une pénurie de bons podcasts (... ou "ballodiffuseurs" comme l'OQLF veut imposer ...) de gauche dans votre vie, je vous conseille fortement de passer un moment avec les pensées de ces deux organisatrices sur la gauche politique au Canada, et bien plus. Sandy Hudson est une activiste et écrivaine qui travaille entre autres avec le mouvement Black Lives Matter à Toronto, et Nora Lore est une activiste et journaliste ancrée à Québec dans les organisations de travailleurs.

Article: "The Postscript: Darryl Leroux speaks to Zoe Todd about researching race-shifting" (À lire en anglais dans le magazine Maisonneuve)

... at some point I decided that what I wanted to do in my life is really try to understand the role that my people, my ancestors, played in colonialism. My first academic research was on the ways racism and colonialism get expressed in French Canada—not just in Quebec, but more broadly, what I call French descendants. I noticed—one case I was studying was the commemoration of Quebec's four-hundredth anniversary—that this story was being told where the Québecois became Indigenous. It was a serious misrepresentation, in theatre, even in some museum exhibits. — Darryl Leroux

Bon, nous Canadiens français, il est temps d'avoir une conversation sérieuse sur le sujet de l'auto-autochtonisation ici dans l'Est et au Québec. Résumons: un Québec où la plupart des Québecois sont de descendance autochtone, c'est bien un mythe total. Bien sûr, il existe des personnes de parenté autochtone et blanche — mais le peuple Métis au Canada est établi largement dans les Prairies et dans l'Ouest du Canada. Au Québec et dans les Maritimes, il n'y a pas de peuples distincts "métis" comme celui du Red River Métis. Et d'où vient ce mythe que le Québec est le produit de coureurs des bois et de femmes autochtones? On peut tracer celui-ci à une citation de Samuel de Champlain souvent interpellée hors contexte, qui en mai 1631 a dit au peuple Huron: "nous allons marier nos jeunes hommes à vos jeunes filles, et ainsi nos deux peuples s'uniront." (Le peuple Huron, quand à lui, a dû trouvé ce mensonge éhonté "amusant".)

Je vous encourage de lire l'interview entre Darryl Leroux et Zoe Todd, et en plus je vous encourage de lire (en anglais, mais excellent) "Self-made métis" du novembre dernier, qui décortique la situation et les enjeux de ce phénomène.

Musique: le nouvel album de Jeremy Soule "The Northerner Diaries Symphonic Sketches" (Lien Bandcamp)

En 2013, le compositeur de la bande sonore du jeu vidéo acclamé Skyrim a lancé un Kickstarter pour lever des fonds pour créer sa propre symphonie sur les thèmes du nord et de la lumière du ciel étoilé. (Non, je ne suis pas une des personnes qui a soutenue ce Kickstarter.) 5 ans plus tard et je crois que la symphonie est encore en production, mais Jeremy Soule nous offre entretemps un album tiré des "brouillons musicaux" de sa symphonie. Je trouve ces Diaries une écoute très féérique et transporteur pour nos journées grises de janvier. (Mon seul reproche critique: j'aurais préféré un album un peu plus acoustique!)

Livre: Histoire de la Rome antique, Les armes et les mots de Lucien Jerphagnon (2002)

Un livre que j'ai dans ma possession depuis le secondaire 1 — je l'avais reçu en cadeau de quelqu'un qui estimait beaucoup de moi, clairement 😳—, et que j'ai retrouvé la semaine passée pendant que j'ai fait le gros ménage dans mes étagères (Kondo Marie, je vous salue!). J'avais choisi ce livre pour m'aider à combattre l'insomnie parce que je pensais qu'il allait m'endormir, mais j'ai accidentellement passé une nuit blanche à le lire. Ooops. Jerphagnon, qui est philosophe et non pas historien de métier, nous offre un ouvrage qui regarde à long terme les exploits militaires et philosophiques/culturels de la Rome antique sur douze longs siècles. Rome, un des piliers importants de notre société occidentale, est ici vulgarisée de manière intelligente et humoristique.

Enregistrement de Mary Oliver qui lit son poème anglais fameux, "Wild Geese" (Soundcloud)

Merci, pour tout, Mary Oliver. Repose en paix.


N’hésitez pas de me laisser un commentaire ou rejoignez-moi sur twitter @gersandelf pour geeker ensemble sur des trucs cool. Merci et à la prochaine!