Cette semaine, on regarde le recueil de bandes dessinées sur des contes de fées nonbinaires Heartwood, un rituel pour détruire tes livres pour en faire de l'art, un livre sur comment le féminisme est entré dans le jargon du marché privé, les blogues de Wendy Liu et de NK Jemisin, et encore plus...

Toutes les deux semaines pendant 2019, je publie une courte liste de quelques articles/blogues/vidéos YouTube/livres/musique/jeux que j’ai trouvés de remarquable ou d'intéressant.

Sans plus tarder, voici ce que j'ai trouvé entre le 1 et 15 février 2019!

Une planche de Rii Abrego

"Heartwood, Non-Binary Tales of Sylvan Fantasy", édité par Joamette Gil (2019)

Recueil de 22 courtes bandes dessinées, j'ai appuyé le Kickstarter de Heartwood en automne 2018 et j'ai finalement reçu ma copie électronique du livre il y a quelques semaines. Au coeur de la collection: la forêt et sa place dans l'imaginaire collectif humain. Des contes de fées nonbinaires: le rêve! Je regrette énormément que je n'aie pas pu choisir le niveau de soutien pour recevoir la copie physique du livre. Manque de sous, malheureusement! Une BD à surveiller, ainsi que les artistes et écrivain(e)s qui l'ont réalisé. Le ebook est en vente à powerandmagicpress.com en anglais.

Depuis le 11 février et jusqu'au 10 mars, Power and Magic Press accepte les soumissions pour leur prochain recueil, The Queer Witch Comics Anthology Volume 2.

"The Book Ritual", un jeu par Alistair Aitcheson (itch.io)

Pour ceux, celles et ceilleux qui sont en train de #konmari-er leurs appartements avec joyeux enthousiasme, Alistair Aitcheson vous offre un jeu qui vous apprendra à détruire vos livres qui ne suscite plus la joie de manière artistique. Le rituel consiste de défigurer les pages du livre en suivant les instructions et ainsi "continuer la conversation avec le livre" et, éventuellement, apprendre à faire face à la perte et accepter que le changement est inévitable. Le jeu est en anglais, mais se joue facilement avec des livres en français.

"But, but, but — WHY does magic have to make sense?" par NK Jemisin

Un vieux billet de blogue que j'ai découvert récemment, et qui sera peut-être seulement intéressant aux autres écrivains et conteurs. Un bon coup de gueule contre les "systèmes de magie" formels que l'on entend souvent parler chez les booktubeurs(-euses) et les critiques des livres de fantaisie.

NK Jemisin est, en particulier, l'autrice du The Fifth Season et de la trilogie Broken Earth, une série de livres qui m'a complètement foudroyé l'octobre passé. Je ne peux pas m'en empêcher d'en parler avec tout le monde que je rencontre, il m'a tellement plu.

Lire sur son blogue à http://nkjemisin.com/2012/06/but-but-but-why-does-magic-have-to-make-sense/

"Food and Farm Reading List for Black History Month" de Rafter Ferguson

Février est le Mois de l'histoire des noirs — les peuples noirs ont largement influencé la culture artistique ainsi que bioscientifique de l'Amérique du Nord, mais sont trop souvent négligés. Donc j'inclus ici cette petite liste de lecture de Rafter Ferguson, qui comprend 4 livres que j'aimerais lire dans les prochaines quelques années, sur la manière dont les systèmes d'agricultures coloniales et impériales américaines ont été affectés par l'héritage de l'esclavage, l'exploitation et l'oppression, ainsi que par la résistance des communautés noires depuis le début!

  • In the Shadow of Slavery: Africa’s Botanical Legacy in the Atlantic World, de Judith Carney et Richard Nicholas Rosomoff
  • Dispossession: Discrimination against African American Farmers in the Age of Civil Rights, de Peter Daniel
  • Freedom Farmers: Agricultural Resistance and the Black Freedom Movement, de Monica White
  • Farming While Black: Soul Fire Farm’s Practical Guide to Liberation on the Land, de Leah Penniman

Lire le billet de blogue au complet ici: https://blog.ucsusa.org/rafter-ferguson/food-farm-reading-list-black-history-month

Fragments de Wendy Liu

J'ai connu Wendy Liu à McGill, et on faisait partie du même troupeau universitaire (qui se réunissait plutôt sur IRC) pendant un petit bout. Je la suis sur Twitter depuis le début et elle a toujours de trucs intelligents à dire. Et, bon, si moi je me donne le défi en 2019 d'écrire ces "biweekly round-ups" tous les deux vendredis, Wendy, elle, se donne le défi herculéen d'écrire un billet de blogue chaque jour pour 2019! Et ils sont longs et considérables, quand même!!! Comme son article du 12 février, "When a tip is not a tip" ("quand ton pourboire n'est plus un pourboire"), ou celui du 8 février sur l'idée de Erik Olin Wright sur une "boussole socialiste", ou même celui du 13 sur la publicité mensongère et l'économie des bots sur Runescape. Je vous recommande d'y jeter un coup d'oeil chaque jour, sinon juste pour admirer sa ténacité!

Lire à https://dellsystem.me/fragments/

"We Were Feminists Once: From Riot Grrrl to Covergirl, the Buying and Selling of a Political Movement" de Andi Zeisler (2016)

Une petite trouvaille de ma dernière visite chez L'Euguélionne, la librairie féministe bilingue à Montréal. Un historique du féminisme anglo-américain en mettant l'accent sur sa frontière entre les sous-cultures et le courant dominant, le livre examine en particulier sur la dernière décennie, mais survole la culture anglo-américaine depuis les années 50 pour montrer comment le féminisme est entré dans le jargon du marché privé. Le livre n'est pas sans reproche, mais je le trouve assez solide dans ses critiques. Je me demandais beaucoup comment l'auteure changerait ses analyses s'il avait été publié en 2019 au lieu d'en 2016. À lire absolument si tu es curieux(-se) du monde du marketing et publicité, des célébrités, et des startups, et comment ils s'emparent du féminisme pour alimenter et reproduire le capitalisme néolibéral.

"Quand le pouvoir crie à la censure: Perspective sur le retrait de l’invitation à Nadia El-Mabrouk" de Florence Ashley

Cette semaine, les accusations de censure portent sur le retrait de l’invitation faite à Nadia El-Mabrouk par l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal. Celle-ci avait notamment été invitée pour discuter les droits des enfants et le contenu d’apprentissage par rapport notamment au cours de sexualité. Elle fut désinvitée à la suite de commentaires de membres de l’Alliance critiquant ses positions anti-trans et erronées.

Je vous invite à lire le dernier article de Florence, activiste transfeminine et nonbinaire à Montréal et qui étudie le droit à McGill, qui contextualise la montée des perspectives (pas seulement médiatiques) anti-transgenres au Québec à travers ce dernier scandale.

À lire sur Medium: https://medium.com/@florence.ashley/quand-le-pouvoir-crie-à-la-censure-perspective-sur-le-retrait-de-linvitation-à-nadia-el-mabrouk-f7041cb03333

"Nous étions nés pour ne jamais mourir" de Lise Vaillancourt (2015)

Et pour en finir, j'ai écrit une courte réflexion à ce livre qui m'a beaucoup plu la semaine dernière:

Entre ces pages, des réflexions mûres sur une vie de famille où règne le silence; sur les tensions entre le Québec de la campagne et Montréal; sur l’écriture et l’identité; sur le gouffre au fond de soi causé par ce silence, l’intimidation, le manque de confiance; l’importance de l’art pour briser le spleen et le mal-être, le besoin de s’inventer pour s’enfuir, de rêver, de se pousser, même au-delà de ce qui peut-être acceptable.

À lire ici si ça te tente!


N’hésitez pas de me laisser un commentaire ou rejoignez-moi sur twitter @gersandelf pour geeker ensemble sur des trucs cool. Merci et à la prochaine!