Cet automne a été beaucoup plus froid que d’habitude, ce qui m’a encouragé à boire beaucoup de thé ! (À Montréal, il a commencé à neiger en beau milieu de novembre, presque un mois à l’avance. Le chaos climatique devient de plus en plus irréfutable.) Voici quelques-uns de mes thés et tisanes préférés des derniers mois qui m’ont gardé bien au chaud.

(Petit rappel qu’aucun des thés ou liens ci-dessous ne sont sponsorisés.)

Les deux premiers thés sur cette liste sont mes deux premiers essais avec le matcha! Pour mon anniversaire, mon partner m’a donné un petit bol et un petit fouet en bambou pour me préparer le matcha. Je raffole cet espresso à la camellia sinensis (la plante), même si je peux seulement en boire de temps en temps (la quantité très élevée d’antioxydants veut dire que ce type de thé est très caféiné) et non tous les jours comme j’aimerais!

Matcha Sendo, Camellia Sinensis, Uji, Japon

Le matcha sendo est un matcha avec un goût voluptueux et léger. Je l’ai acheté à Camellia Sinensis (le salon de thé au quartier latin ici à Montréal) suite aux conseils d’un des travailleurs derrière le comptoir. Très bon conseil — et pour mon premier thé matcha il est vraiment devenu le standard auquel je juge les autres matcha que j’ai essayé par la suite.

Horai No Mukashi, Ippodo Thé, Japon

Un thé que Ippodo Thé conseille aux débutant∙e∙s de matcha, le matcha Horai-No-Mukashi a un léger goût de terre et des notes florales en contrepoids avec l’umami traditionnel. J’ai beaucoup aimé ce thé, surtout quand j’ai ajouté un petit peu plus de poudre que suggérée par les instructions (2,5g au lieu de 2g). Avec l’eau à une température de 90-95 degrés, le résultat est d’un vert éclatant. Délicieux !

L’ange-gardienne, Tisane, Camellia Sinensis

Une odeur de thym assez puissante est la première chose que l’on remarque en ouvrant le contenant de ce thé, mais elle est adoucie par la suite par un parfum doré de sapin, verge d’or, et de guimauve. Malgré le fait que je préfère boire cette tisane avec du miel pour adoucir le goût, je la trouve toutefois efficace pour ses propriétés calmantes, soulageantes et anti-inflammatoires.

Constitué d’ingrédients qui ont été longuement utilisés dans l’herboristerie pour renforcer le système immunitaire, mais avec un parfum et un goût texturé, j’ai beaucoup aimé découvrir L’ange-gardienne de Camellia Sinensis.

Ippoen Gyokuro, Ippodo Thé, Japon

Un thé sublime ! Mon père m’a rapporté un sac de 50g de ce thé en fin octobre et c’était avec une tristesse que j’ai bu ma dernière tasse de ce thé voluptueux à peine deux semaines plus tard.

Si j’étais forcé∙e de choisir, je pense que le gyokuro est mon type de thé préféré. Le Ippoen est peut-être un peu plus... subtil dans ses saveurs que le gyokuro moyen, mais il est simplement délicieux. Il se boit presque froid, et conserve son goût délicieux même quand j’oublie ma tasse pendant une demie-heure. Un bon thé pour accompagner les livres...

Bamboo Chai, Tisane, Recette Maison de Cha Do Raku

Une recette maison préparée au salon de thé Cha Do Raku ici à Montréal, il s’agit d’une tisane inspirée par le mélange d’épices du chai, mais sans la plante camellia sinensis.

Cette tisane épicée et parfumée change avec les saisons selon la disponibilité des ingrédients, mais la recette est presque toujours construite autour des feuilles de bambou Kumazasa de Shikoku. Elle donne de la chaleur, d’énergie et de confort — mais sans caféine, qui la rend idéale tard dans la soirée quand on ne veut pas ruiner son sommeil. Sans doute ma découverte préférée de la saison!

Voilà, mes 5 thés et tisanes préférés de la saison. Et qu'est-ce que tu bois dernièrement?