J'ai un Funkey S et je l'adore!

Une photo d'un Funkey S mauve dans ma main, qui a l'air d'un Game Boy Advance SP de 2003 et d'un tamagotchi! (En arrière-plan on peut voir tout le bric-à-brac sur mon bureau.)

→ Read this post in English

Il y a quelques semaines, mon amie Eleanor m'écoutait radoter sur le fait que les jeux Game Boy de mon enfance me manquaient beaucoup, et elle m'a suggéré de jeter un coup d'œil au Funkey Project.

J'avoue tout de suite que je n'ai pas regardé assez attentivement le site web avant de l'acheter. J'aurais probablement dû faire plus attention à la taille du machin. Drôlement, c'est finalement une très bonne chose que je n'ai pas regardé de près la taille du Funkey S, car sinon je ne l'aurais pas acheté, tellement l'écran est minuscule! Disons que mes yeux vieillissent plus vite que le reste de mon corps...

Mais malgré le petit écran, je m'amuse beaucoup à pouvoir mettre le Funkey S dans ma poche et l'emmener partout avec moi. À date, je l'ai sorti dans le parc, dans le métro et dans plusieurs salles d'attente. La durée de vie de la batterie est optimale si on garde l'écran à faible luminosité, et le volume bas ou éteint. Dans ces conditions, la durée de vie tend à se situer entre 2 et 3 heures. Ce n'est pas mal du tout si l'on considère la taille du Funkey S et de ses capacités d'émulation. Il peut émuler des jeux de la Game Boy originale à la PlayStation de première génération, tant qu'on peut tolérer un écran mesurant 40 mm x 40 mm.

Un autre avantage lié à sa taille auquel je ne m'attendais pas ? Le Funkey S est si léger que j'ai à peine besoin d'effort pour la tenir dans mes mains ou pour appuyer sur ses boutons. Très reposant pour la tendinite dans mes mains et mes poignets! (La tendinite étant la raison principale pour laquelle je ne joue pas aux jeux qui nécessitent une manette ou trop de button smashing.)

Le Funkey S est ✨ open source ✨ et le matériel et le logiciel ont une documentation assez approfondie, qu'on peut lire ici. Son OS et la réactivité de son émulateur m'impressionne beaucoup, c'est vraiment un des meilleurs sur lequel j'ai joué.

J'y joue tous les jours depuis que mon Funkey S est arrivé début juin, et je n'ai fait qu'effleurer la surface de ce que je peux faire avec. J'adorais mon Game Boy Color turquoise quand j'étais jeune, et je me souviens encore très bien lorsque l'Advance SP est sorti avec son écran lumineux (la joie de pouvoir finalement jouer à des jeux la nuit lors d'interminables trajets en voiture!) Entre autres, Legend of Zelda: Link's Awakening, Oracle of Ages, Pokémon Silver et Sapphire comptaient parmi mes jeux préférés à cette époque.

Si tu aimes l'électronique, ou les jeux rétro, ou de passer des heures à pêcher un Dratini* que tu vas ensuite passer encore plus de temps à évoluer parce que Dragonair* reste encore ton Pokémon préféré, vas jeter un petit coup d'œil à la Funkey S. C'est une belle petite trouvaille!

* Dratini/Dragonair étant Minidraco/Draco dans la VF de France. Un petit détail historique sur les localisations: dans les années 90, on utilisait au Québec les noms américains des Pokémons, même dans les versions françaises des jeux (de cartes ou sur le Game Boy) et des animés. Ce n'est que plus tard que Nintendo a décidé d'arrêter de faire cette distinction entre les marchés francophones nord-américain et hexagonal.

Gersande La Flèche

Gersande La Flèche

De jour je conseille mes clientEs sur la rédaction, révision & je traduis à la pige de l'anglais au français. La nuit (ou à l'aube, je suis matinalę) je griffonne poésie et histoire, en buvant du thé!
MTL // Tiohtià:ke