J'ai réussi à écrire 6 poèmes sur 7 à date! #NaPoWriMo2022

Une photo d'un de mes cahier d'écriture, ouvert à la page où j'ai griffonné le brouillon d'un poème.

→ Click here to read the post in English.

Nous sommes maintenant au quart du mois d’avril, et mon expérience poétique porte fruit. Des 7 premiers jours, j’ai réussi à produire 6 brouillons plutôt solides, 3 en anglais et 3 en français. Après tant d’années passées à étudier la création littéraire en anglais, j’avais un peu perdu l’habitude de griffonner spontanément de la poésie dans les marges de mes cahiers, donc ça m’a fait du bien de redécouvrir que j’en suis encore capable!

Et le 5, à cause de la fatigue, j’ai seulement réussi à produire ces petits couplets dans mon journal:

Forgive me, ancient poetesses and goddesses
of inspiration and magic, I am so tired this evening
that nothing can escape my mind — here are some
little lines that show, a little limply, that, well: I tried.
Le suivi de mon progrès NaPoWriMo dans mon journal.
On dépasse presque mes attentes!

Voici quelques observations rapides:

  • Le temps limite de 30 minutes est probablement la principale raison que j’ai réussie à écrire un poème complet (ou presque) chaque jour. Je ne suis pas Jamaica Kincaid, qui a fameusement rédigé sa nouvelle Girl dans une seule séance d’écriture. Je ne peux pas produire un chef d’oeuvre dans un minime 30 minutes! Ça allège pas mal la pesanteur de mes attentes. Même si le brouillon n’est pas miraculeux, c’est pour ça que c’est un premier jet: on peut toujours le retravailler.
  • Ah, les pauvres sonnets! Je les ai négligés. Mon plan d’écrire des sonnets du 4 au 10 avril a été rapidement délaissé! Je comptais prendre une petite heure ou deux pour me rafraichir la mémoire dans mes anciens cahiers d’université avant de m’y lancer, mais finalement entre le travail et quelques autres obligations au cours de la semaine, le plan s’est montré trop ambitieux. Peut-être, avant dimanche, j’aurais le courage de réessayer, mais entre temps la poésie en vers libres reste ma préférence quand les secondes fuient!
Mon chat qui est tout content sur mes couettes en laines...
Je m'attendais aussi à beaucoup plus de poèmes sur mon chat...
  • J’appréhendais que mes brouillons allaient tous prendre pour sujet la météo ou la boueuse saison qu’est Montréal en avril. Bien que le monde naturel (et pas-si-naturel) qui m’entoure est bien présent dans mes brouillons, il y a une bonne variété de sujets dans mes poèmes qui me rassurent! (On verra bien comment je me sens à propos de tout ça vers la fin du mois!)

En tout cas, je ne lâche surtout pas, l’expérience continue — et j’ai très hâte à ma semaine haïku qui s’en vient. Si tu es en train d’entamer un projet similaire à NaPoWriMo, bonne écriture, je te souhaite beaucoup d’inspiration!

🖋️
Viens à l'écriture avec moi! Les mécènes du blog peuvent déverouiller l'accès à mes brouillons de poèmes cet avril en cliquant ici: https://gersande.com/blogue/secret-napowrimo2022/

Gersande La Flèche

Gersande La Flèche iel/lo/mo

De jour je conseille ma clientèle sur la rédaction, révision & je traduis à la pige de l'anglais au français. La nuit (ou à l'aube, je suis matinalę) je griffonne poésie et histoire, en buvant du thé!
MTL // Tiohtià:ke