Je réalise que l'an 2019 n'est pas encore terminé, mais je vais conclure mon blogging challenge ici avec une petite réflexion sur le résultat.

Observations:

J'ai commencé mon janvier 2019 avec l'objectif d'écrire un billet de blogue en forme de liste toutes les deux semaines, résumant ce que j'ai lu, écouté, ou regardé pendant ces deux semaines. Comme la plupart des gens, je passe probablement trop de temps à lire les nouvelles ou en regardant YouTube dans un état de lassitude existentielle, donc cet exercice me donnait un moyen de synthétiser ce qui se passait autour de moi d'une manière dynamique plutôt que complètement passive. Et, pour la première fois, j'ai fait un réel effort d'écouter des balados (podcasts pour les français∙es) cette année, un médium que j'ai auparavant pas mal ignoré à cause du fait que j'ai un léger trouble du traitement auditif qui rend les balados (ainsi que les audiolivres et la radio) plus difficiles.

Vers le mois d'avril je commençais déjà à trouver le format des articles un peu ennuyeux. J'ai pris une pause en mai (à part d'un article rapides sur des BDs que j'ai trouvé au Festival BD de Montréal) et encore en juillet pour les vacances. Vers fin juillet, je considérais sérieusement de mettre fin à l'exercice. En août j'ai décidé d'essayer quelques nouveaux formats — laissant derrière moi pour de bon le format des "brefs assortiments" quand j'ai trouvé le format #drinkteareadbooks / #boireduthéliredeslivres.

Ce qui n'a pas fonctionné

Ça va être court: les assortiments ont semé le chaos dans les archives et les mots-clics du blogue à cause de leurs titres génériques. En particulier, mes mots-clics pour books/livres donnent un résultat confus.

Quand on clique sur le mot-clic 2019-blogging-challenge c'est essentiellement un déferlement de photos de mon bureau. Même si c'est amusant de voir les changements de mon bureau entre janvier et aujourd'hui, j'imagine que c'est beaucoup moins intéressant pour les gens qui visitent mon blogue.

Ce qui a fonctionné

Cela dit, j'écris mes articles premièrement et principalement pour moi: pour me permettre de m'exprimer, de me défouler, d'essayer quelque chose, pour le fun. Et ce que j'ai remarqué avec l'écriture de ces assortiments, ils m'ont forcé à me ralentir et à passer plus de 5 secondes à scruter ce qui se passe et ce que j'ai lu ou vu. Au lieu de consommer passivement les vidéos et les articles, ça me forçait de m'habituer à dire quelque chose même quand je n'avais pas toujours envie (ou quand je ne savais pas quoi dire.) C'était un bon effet secondaire en plus du vrai objectif: me forcer à écrire davantage.

Une capture d'écran d'une liste de tous mes articles de 2018 sur mon blogue.
Une capture d'écran d'une liste de tous mes articles de 2018 sur mon blogue.

J'ai terminé 2018 ayant publié 18 billets de blogue, une légère augmentation de mon total de 13 billets en 2017. Bien que 18 articles n'est pas mauvais (une moyenne de 1,5 article par mois), j'étais dissatisfait∙e avec mon blogue, symptôme d'une insatisfaction plus large avec ma pratique d'écriture en général. Et, même si les gens aujourd'hui n'écrivent plus tellement des blogues et préfèrent de produire des balados ou des articles sur Medium, j'aime encore la potentialité des blogues, et je voulais améliorer un peu mes propres habitudes.

Le fait que mon blogue était complètement (ou presque) en anglais m'énervait aussi. À la fin de 2018, j'ai arrêté de travailler principalement pour une compagnie américaine anglophone et je trouvais de plus en plus de travail en traduction, en localisation et en rédaction bilingue. Je n'arrivais pas à me débarrasser du trac que j'éprouvais avec mon écriture en français — surtout quand maintenir un blogue dans les deux langues est une des façons les plus évidentes de montrer qu'on est capable au minimum d'écrire dans les deux langues.

Les assortiments m'ont donc habitué à l'effort requis de traduire chaque billet de blogue — et m'ont appris que chaque traduction redouble le temps de rédaction pour chaque article. J'ai effectué quelques essais pour voir si je suis plus rapide en commençant dans une langue ou l'autre, mais en général je suis aussi rapide dans les deux sens.

Bloguer en français régulièrement pour la première fois me rappelle comment mes premiers blogues en anglais sur l'internet (et mes anciens LiveJournal, et avant ça mes journaux sur deviantART) étaient super embarrassants. Écrire des blogues ce n'est pas comme l'écriture académique ou l'écrit professionnel. C'est normal que ça prend du temps à peaufiner sa voix. En plus, je me prends la tête sur des trucs qui n'existent pas du tout dans le monde des blogues anglophones, même des trucs super basiques comme la question du vouvoiement des lecteurs. Aussi: je sâcre constamment en anglais, mais en français je trouve l'effet bizarre à l'écrit, comme si ça manquait de fluidité. Peut-être parce que je sâcre en français comme un vieux grand-père (mon préféré: probablement encore «zut»).

Et, sur le plan personnel, bloguer en français régulièrement m'a aussi amené à faire face à ma nonbinarité en français. Ça fait quelques ans que je demande au gens d'utiliser « iel » (« iel est là-bas », « je vais lo rejoindre au café », « je vais avec ellui chez notre amie », « iel est mo camarade » ) en personne et d'utiliser le plus possible des formulations neutres pour me désigner. Mais tenter de me genrer convenablement en français sur mon blogue, devant le monde entier (euuu...salut), me paraissait un autre type de défi, un acte de foi différent.

L'exercice m'a aussi mené à écrire deux articles en plus des assortiments cette année qui ont été très bien reçus et demeurent deux de mes billets les plus populaires de l'année :

Et, plus récemment, j'ai écrit ces tweets:

Tout cela dit, je suis très satisfait∙e d'arrêter l'essai ici. Je crois que je vais continuer d'écrire des billets de blogue avec le mot-clic #drinkteareadbooks et #boireduthéliredeslivres quand l'humeur m'emporte, mais je ne me forcerai plus de les écrire quand ça ne me tente pas.

Passez une très bonne soirée, et n'hésitez pas à me faire savoir ce que vous en pensez. Surtout, s'il y a un type d'article de blogue qui vous intéresse plus que d'autres, j'aimerais beaucoup le savoir.

Ciao bellx!


Avant de partir, la liste des 29 billets de blogue que j'ai réalisé pour mon défi de blogue 2019 :

date en anglais en français
4 janvier 2019 Brief Assortment of Interesting Stuff — 4th of January 2019 Assortiment bref de trucs intéressants — 4 janvier 2019
18 janvier 2019 Brief Assortment of Interesting Stuff — 18th of January 2019 Assortiment bref de truc intéressants — 18 janvier 2019
2 février 2019 Brief Assortment of Interesting Stuff — 2nd of February 2019 Assortiment bref de truc intéressants — 2 février 2019
15 février 2019 Brief Assortment of Interesting Stuff — 15th of February 2019 Assortiment bref de truc intéressants — 15 février 2019
1 mars 2019 Brief Assortment of Interesting Stuff — 1st of March 2019 Assortiment bref de truc intéressants — 1 mars 2019
15 mars 2019 Brief Assortment of Interesting Stuff — 15th of March 2019 Assortiment bref de truc intéressants — 15 mars 2019
12 avril 2019 Brief Assortment of Interesting Stuff — 12th of April 2019 Assortiment bref de truc intéressants — 12 avril 2019
26 avril 2019 Brief Assortment of Interesting Stuff — 26th of April 2019 Assortiment bref de truc intéressants — 26 avril 2019
27 mai 2019 Five Finds at the Festival BD de Montréal Cinq trouvailles au Festival BD de Montréal
7 juin 2019 Brief round-up of interesting things for the 7th of June 2019 Assortiment bref de trucs intéressants du 7 juin 2019
21 juin 2019 Brief round-up of interesting things for the 21st of June 2019 Assortiment bref de trucs intéressants pour le 21 juin 2019
10 août 2019 Drink tea and read books #AmReading 2019.08.10 Boire du thé et lire des livres #JeLis 2019.08.10
30 août 2019 My 5 Favourite Teas of Summer 2019 Mes 5 thés préférés de l'été 2019
22 septembre 2019 Drink tea and read comic books 2019.09.22 Boire du thé et lire des bandes dessinées 2019.09.22
22 septembre 2019 N/A J'espère choisir...