Bilan de mes activités d'écriture et de NaNoWriMo pour novembre '21

Mon chat explorant les étagères de ma mini-biliothèque dans mon salon.

J'ai été vraiment occupé ce novembre! En feuilletant les pages de mon bullet journal, je suis stupéfaitę de la vitesse à laquelle certains projets ont avancé et du nombre de listes de tâches inachevées. Pour employer une métaphore de jonglerie: il faut parfois apprendre à accepter qu’on va laisser échapper beaucoup de balles dans la vie… Comme mes aimables lecteurs s'en souviendront peut-être, en octobre, une récente balle échappée a été l'arrêt de mon vlogging de lecture sur YouTube et la fermeture de mon Patreon après à peine sept mois en septembre, un coup un peu dur sur ma confiance dans le maintien des projets autogérés à long terme. (D'ailleurs, encore une autre balle échappée: je n'ai pas eu de temps pour traduire le billet concluant mon vlogging au français!)

→ English plz!

Ensuite, comme beaucoup d’écrivain∙e∙s et romancièr∙e∙s en herbe, j'ai tenté NaNoWriMo pendant le mois de novembre. La dernière fois que j’ai tenté NaNoWriMo, c’était pour écrire un roman YA fantastique en 2017. L’expérience fut assez médiocre. Sachant que j'avais beaucoup de travail pour mes client∙e∙s prévu tout au long du mois, j'ai décidé de travailler sur quatre nouvelles à la place, avec un objectif approximatif d'écrire entre 2 500 et 5 000 mots par nouvelle par semaine.

Chill NaNoWriMo (comme j'ai surnommé ma version) a été… moyen, cette année. J'ai atteint mon objectif de mots pour la première semaine, et plus ou moins pour la troisième aussi. J’ai réussi à travailler sur deux idées de nouvelles différentes et j'ai fini par avoir une troisième idée nébuleuse pour un nouveau manuscrit de roman. Ce n'était donc pas une perte totale. Mais les semaines 2 et 4, j'ai à peine écrit, ce qui était très décourageant. La cause était principalement un manque de temps et d'énergie qui m'a empêché de consacrer suffisamment de temps à chaque sprint d'écriture hebdomadaire. Les quelques points positifs de cette expérience sont qu'elle m'a forcé à relire beaucoup de mes notes d'écriture accumulées au cours des dix dernières années et que ça m’a mis d'humeur à écrire. J’ai aussi créé des modèles et un calendrier personnalisé pour mon bullet journal que je compte absolument réutiliser lors de mes sprints d’écriture futurs.

J'ai aussi réussi à passer un peu de temps à écrire dans des cafés pour la première fois depuis le début de la pandémie. Ça a fait du bien!

Cependant, s'il y a un point positif absolu à retenir de ces deux derniers mois en matière d'écriture: je suis extrêmement satisfaitę avec ma décision de partager des ébauches de mon écriture avec les mécènes de mon blogue (pour l’instant, c'est seulement disponible à mes patrons en anglais, mais ça risque de changer un jour bientôt!) J'étais très nerveuxse, car je pensais vraiment que personne ne serait intéressé par mes petits brouillons. Mais j’ai reçu des commentaires très encourageants sur mon brouillon sur la Jumping Spider en octobre et mon brouillon sur la Maison de thé hantée en novembre. Ça remonte le moral! C’est aussi une leçon qu’il ne faut jamais se douter du pouvoir des mots. Même le plus petit commentaire positif ou critique peut avoir un impact incroyablement motivant. (Si l'extraordinaire endurance d'écriture de certains auteurices de fanfiction étonne: pas besoin de regarder plus loin que la section des commentaires et la communauté d'écriture qui les entoure!)

Sur un tout autre note : je dois prendre plus de temps en congé que prévu en décembre pour des raisons médicales, mais je prévois au moins deux autres mises à jour sur ce blog avant la fin de l'année. L'une d'entre elles sera un billet amusant (au moins je l’espère) sur toute ma lecture cette année. Mais je suis aussi en train de rédiger un texte personnel sur... la danse!

Si tu me suis mon Instagram, t’as probablement remarqué une augmentation des publications sur le ballet. J'ai beaucoup à dire sur mes handicaps, sur mon retour à la danse, et des obstacles médicaux qui sont encore sur mon chemin. Si t’as envie de lire ce genre de texte, écris-moi un commentaire! J’hésite un peu dans la rédaction car je ne sais pas vraiment à quel point je voudrais dévoiler tous mes bobos médicaux. Je ressens aussi énormément de colère en rédigeant ce texte parce qu'il décrit au moins en passant la discrimination et les erreurs médicales que j'ai subies pendant plus d'une décennie. Enfin! À mijoter encore un peu.

Alors voilà comment c’est passé l'écriture en fin automne et début hiver. Et toi, as-tu tenté le NaNoWriMo? Ça c’est passé comment?

Gersande La Flèche

Gersande La Flèche

De jour je conseille mes clientEs sur la rédaction, révision & je traduis à la pige de l'anglais au français. La nuit (ou à l'aube, je suis matinalę) je griffonne poésie et histoire, en buvant du thé!
MTL // Tiohtià:ke