Le dernier weekend de février, j'ai ressenti un grand souffle de motivation et j'ai filmé, préparé et lancé un vlogue sur YouTube en moins de 48 heures! Et oui, il figure aussi notre petit chat Ben :

→ Read this post in English

Voilà donc, presque 5 ans après que j'ai arrêté de créer des petits jeux expérimentaux et de la fiction interactive, je relance mon Patreon afin de soutenir mon channel où je résume mes lectures du moment.

Malgré la rapidité avec laquelle j'ai créé le premier vlogue, je veux mettre le point sur le fait que ce n'était pas exactement une décision entièrement impulsive. Ça faisait quelques années que je songeais à redémarrer mon Patreon pour me redonner un petit filet de sécurité, mais je savais que, uno, tout nouveau projet devait cette fois avoir des limites précises et que, segundo, tout ce surplus de travail devrait rentrer vraiment harmonieusement dans mon horaire de travail pour mes client∙e∙s. En rangeant mon bureau l'autre jour, je suis tombéE sur un ancien brouillon fait l'année passée, qui décrivait une série YouTube potentielle sur la littérature édouardienne et fin de siècle en anglais et en français (au moins au début — l'époque étant une de mes passions à l'université). Mais j'avais eu l'an passé de sérieux doutes que j'étais capable jongler un projet comme ça avec mon horaire de travail. Puis la pandémie a commencé pour de vrai. J'ai rangé tout ça au fond du tiroir. Comme la plupart des gens, j'ai été engloutiE par l'effort de ne pas laisser la pandémie détruire mon business à la pige, de bien m'isoler et supporter le confinement, et de ne pas devenir un lourd fardeau pour mes proches. Mais, du fond du tiroir, cette idée de série YouTube sur la littérature ne s'est pas éteinte complètement.

Une photo d'une ruelle sous la neige de février, que je trouve magique puisque je ne suis pas un de ces tristes gens pognés à pelleter leur voiture trois fois par jour en hiver!

Un des aspects que j'adorais de ma vie avant la pandémie était de sortir de chez moi pour rencontrer mes ami∙e∙s au café et parler de tout et de rien, mais surtout des livres. J'ai rédigé les premiers jets d'un grand nombre des billets étiquetés Notes de lectures dans mes carnets de notes pendant ces beaux moments. Et, même si mes bilans lectures sur ce blogue ne sont pas tout à fait ce qu'ils étaient avant la pandémie, je fais toujours l'effort de réserver quelques heures par semaine pour lire. La lecture « pour le plaisir » est pour moi loin d'une activité frivole. Ce n'est pas seulement une chance pour moi de m'évader de la réalité, je l'utilise pour m'ancrer dans la vie et pour dialoguer avec des idées et des auteur∙e∙s. Les pires périodes de ma vie étaient celles où j'ai arrêté net de lire « pour le plaisir ». Tant que je lis, je me sens un peu plus comme moi-même, un peu plus prêtE à tout endurer.  

Donc, si je ne peux pas aller chercher ces conversations sur les livres et l'écriture dans un café, j'espère que parler seulE dans la caméra va me permettre d'évoquer quelques lueurs de cette atmosphère, et aider avec ce sentiment d'agitation qui me suis partout dernièrement.

Une photo d'un coin de la pièce principale chez moi, où je filme mon vlogue.

Ce projet me lance aussi un beau nouveau défi: celui d'apprendre à filmer et à monter des vidéos. C'est drôle: au début des années 2000, je passais des heures à imaginer quelles sortes de AMV (anime music videos) je pourrais créer pour mes animés préférés, genre Sailor Moon, Gundam Wing, InuYasha, etc. Si seulement j'avais accès à un ordinateur! Et, à la fin des années 2010, est entré sur scène les Stories Instagram, qui m'intriguaient par leur potentiel de transmettre pas mal d'infos avec des enregistrements de seulement 15 secondes! Maintenant, je m'essaie à la création de vidéos pour YouTube et j'ai des tonnes de trucs à apprendre. Astuce du pro de l'autre jour: si tu veux enregistrer de l'audio qui n'est pas complètement merdique, essaie de parler dans le microphone! Étonnant mais ça marche vraiment bien à chaque fois 😂

Une photo de mon chat qui est assis à côté d'un livre (L'ortographe, un carcan? de Mario Périard) et une tasse de thé.

Bien sûr, je veillerai à ne pas oublier ce blogue. Depuis plus de dix ans maintenant, écrire ce blogue a été un pilier extrêment important dans ma vie. Je vais continuer à écrire ici quand je peux, comme avant. Par contre, une autre leçon importante de cette année est qu'il faut que toutes mes activités créatives en ligne soient durables. Puisque je veux aussi m'assurer que je produis quelque chose qui mérite vraiment le soutien de mes communautés, j'ai décidé de vlogguer ma lecture avec l'appui de Patreon. J'espère créer une atmosphère dans mes vidéos qui donnent envie de lire aux visionneuses∙rs, qui les font sentir qu'on partage ensemble une tasse de thé et qu'on discute tous les livres qu'on est en train de lire.

Et oui, malheureusement, les vlogs seront en anglais. Mais, puisque ma lecture n'est bien sûr pas du tout limitée au monde anglo, des livres en français paraitront, j'espère en grand nombre. À la fin de la journée, la question éternelle de « je fais ça dans quelle langue alors? » est répondue comme d'habitude de façon pratique et possiblement un peu mercenaire. La plupart de mes ancien∙ne∙s supporters sur Patreon étaient anglophones, la grande majorité des gens qui suive mon Twitter ou Instagram et mon blogue sont anglos. Ma propre insécurité linguistique me retient aussi. J'ai bel et bien étudié à l'université en anglais — je ne sais pas si je me fais assez confiance pour bien transmettre mes pensées et sentiments à l'oral en français. Au minimum, je compte tenter de trouver assez de temps pour corriger et traduire correctement les sous-titres codés des vidéos vers le français pour que mes lecteurices francophones puissent visionner les vidéos aussi si ça leur tente!

Donc j'espère que mes lecteurices du blogue prendront un petit moment pour suivre mon compte YouTube (sincèrement, même si tu ne regardes jamais YouTube, ça me fera un grand service!) et jeter un coup d'oeil sur mon Patreon avant que le deuxième vlog ne sorte dans les prochains jours. Mais si tu es simplement ici pour le blogue, rassures-toi: je compte absolument poursuivre mon blogging comme avant ♥️🍵📚!

À bientôt et namárië!