J'ai créé un réseau social pour papivores, Millefeuilles.cloud

J'ai créé le site Millefeuilles.cloud, pour que des ami.e.s et moi puissent parler de nos lectures sur le Fediverse.

J'ai créé un réseau social pour papivores, Millefeuilles.cloud
Une photo que Leif a pris de moi cet été à Cha Do Raku, buvant du thé et lisant un très vieux bouquin sur le thé. Me semblait que ça serait un bon visuel pour accompagner le biller sur mon dernier projet, Millefeuilles.cloud.


En novembre, j'ai créé ma propre serveur (instance) Mastodon pour le microblogging (silvan.cloud, aussi intégré ici) et l'experience m'a encouragé à regarder quels autres services existent sur le Fediverse.

→ Read this post in English

Ça ne m'a pas pris longtemps à trouver Bookwyrm, un logiciel de réseautage libre et open source consacré entièrement aux livres. Au fond, Bookwyrm est la réponse anti-corporative, open source, et très intéressante aux sites comme Goodreads ou StoryGraph.

Créer ma propre instance Bookwyrm m'a semblé l'étape suivante la plus logique!

💫
Le Fediverse (à partir d'univers + fédéré) est l'ensemble des sites web qui peuvent s'échanger des informations par le protocole ActivityPub (entre autres). Les sites Mastodon sont des participants du fedivers. Il y a quelques jours, Tumblr et Flickr ont tous les deux reporté qu'ils songent également rejoindre le Fediverse. Les sites utilisant le service Bookwyrm font également partie de l'univers fédéré.

Mais quessé, vraiment? En pratique, cela veut dire que si tu as un compte sur un site Mastodon, par exemple, tu peux communiquer avec n'importe qui sur le Fediverse, que leur compte soit enregistré sur Bookwyrm, ou WriteFreely, ou Pixelfed, etc., etc.

Créer Millefeuilles.cloud était un défi sérieusement hors de ma zone de confort sysadmin. J'ai dû apprendre à utiliser Docker, un truc que j'ai toujours cherché à éviter. Une belle image: quand Leif a appris ce que j'étais en train de faire, il est arrivé en courant dans la pièce, s'exclamant: « Are you installing Docker!?! » dans la plus grande consternation. (Leif proteste qu'il n'était pas si surpris que ça, mais j'étais là aussi, moi!)

Créer un site Bookwyrm était un bon challenge pour un sysadmin newbie comme moi, et j'ai rencontré pas mal d'obstacles, mais — avec un très généreux Leif qui m'a prêté main forte à plusieurs reprises — j'ai réussi à tout faire fonctionner correctement, et Mille feuilles est entièrement fonctionnel, opérant la version 0.5.2 de Bookwyrm!

Ma page personnel sur Millefeuilles.cloud, figurant quelques dernières lectures...

Au moment que j'écris ces mots, Millefeuilles.cloud a 8 utilisateurices actifves (quelques cobayes ancien.ne.s ami.e.s qui ont accepté de participer à mon expérience). Ensemble, ces comptes ont publié plus de 467 publications sur les livres, localement et publiquement sur le fedivers. Bien qu'il y ait seulement 8 personnes sur Mille feuilles, elles peuvent suivre des milliers d'autres comptes à travers d'autres sites Bookwyrm ou même Mastodon. Mille feuilles a actuellement un catalogue de 2 502 livres enregistrés sur le serveur, mais on peut aussi importer des livres à travers toutes sortes de catalogues internet, p. ex., openlibrary.org ou inventaire.io.

Les personnes utilisant Mille feuilles peuvent aussi téléverser leurs lectures, commentaires, et revues publiés à travers des sites comme Goodreads et Storygraph. Par contre, basé sur mes observations en novembre, si quelqu'un cherche à importer plus de 1 200 livres en un seul coup, j'apprécierais vraiment un avertissement pour que je puisse surveiller les tâches Celery...

Le logo farfelu de Millefeuilles.cloud
Le très talentueux Arcane Pigeon nous a créé un mille feuilles saveur fraise et papiers pour Mille feuilles!

Il y a encore des bugs et des moments lents qui signalent que Bookwyrm est encore en développement alpha, ou préliminaire. En feuilletant les pages Github dédiées au projet, c'est également clair que le projet est un gros travail de cœur pour tout le monde impliqué dans sa création. D'ailleurs, je regrette beaucoup avoir pratiquement tout oublié de mes petites expériences avec Python et Django en 2013-2014. 🥲

Hébergé sur Digital Ocean, avec 2 vCPU, 4 Go de mémoire vive, un disque de 50 Go (et beaucoup plus de gigas en object storage), Mille feuilles va probablement me coûter au moins 24 CAD par mois en hébergement. C'est une des raisons pourquoi je ne cherche pas trop à faire rapidement grandir le nombre d'utilisateurices.

💫
mÀj 2022/12/21: Après les premiers trente jours, je calcule combien Mille feuilles coutera par mois sur le blog du site: Combien ça coûte, un mois de Mille feuilles?

(Je ne demande à aucune des personnes qui ont accepté de rejoindre Mille feuilles de partager les couts, mais j'ai créé une page Liberapay si jamais des gens veulent me lancer quelques sous.)

Il y a quelques jours, Leif m'a également montré comment installer petit blog sur blog.millefeuilles.cloud, pour je puisse partager des nouvelles sur l'administration et autres tâches Mille feuilles.

Je réfléchis beaucoup, en ce moment, aux réseaux sociaux et au paysage de l'Internet. Je compte (probablement) revenir sur ce sujet en détail, mais, en bref: j'ai extrêmement marre de l'impuissance infligée par les GAFAM technologiques (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Se créer des petits espaces, comme Mille feuilles, et attirer un peu plus d'attention sur le projet Bookwyrm, libre de publicités et de présences commerciales, c'est possiblement, un peu, comme faire du bien.

Mille feuilles
Une instance Bookwyrm pour les papivores! 🍵📖 A Bookwyrm instance for those who enjoy a leafy snack!

Quelques liens super cool:

mÀj 2022/12/22:

De Joachim Robert, une introduction sur Bookwyrm:

Au lieu d'aller lire mon bouquin, j'ai écrit une intro à #Bookwyrm, le réseau social fédéré de partage de lectures auquel je contribue: https://blog.professeurjoachim.com/billet/2022-12-21-une-intro-a-bookwyrm

Les commentaires sont ouverts ci-dessous! N'oublie pas de signer le guestbook avant de partir et de venir me trouver sur le fedivers.